17e soirée bénéfice du Portofino

17e soirée bénéfice du Portofino

Par Maude B. Laverdière

 - Portofino

5 Mai 2015


Hier soir avait lieu la 17e soirée bénéfice du Portofino, au profit de l’Armée du Salut. L’événement a rassemblé plus de deux cent personnes et a permis à l’organisme de recueillir un montant de 20 000$. Une somme qui permettra de soutenir davantage les nombreux centres d’hébergement.
Mentionnons que le Bistro italien a profité de cette belle occasion pour souligner sa réouverture officielle dans un tout nouveau décor. L’équipe du restaurant a déployé un tapis rouge pour accueillir les convives. Pour célébrer le 20e anniversaire du Portofino, les invités ont pu déguster 20 variétés de bouchées, réunissant saveurs italiennes et bon goût.
Pour cette 17e année, l’événement avait pour président d’honneur nul autre que monsieur Alain Alzas, Directeur des opérations et développement de Clean international. Monsieur Richard Gagnon, Courtier immobilier chez Re/Max, agissait à titre de maître de cérémonie.

L’Armée du Salut
Les centres ont pour mission d’héberger des hommes et des femmes adultes en difficultés et/ou à risque d’itinérance, de répondre à leurs besoins immédiats, de fournir les services d’accompagnement et du soutien favorisant leur réinsertion sociale. Des intervenants qualifiés sont là pour accueillir, encadrer et orienter ces personnes, que ce soit pour quelques nuits ou plusieurs mois. Un service personnalisé et une approche axée sur les forces de l’individu sont mis en place pour favoriser le rétablissement et la réinsertion dans la communauté. L’Armée du Salut est un organisme en constante évolution qui aide une clientèle hétérogène, composée d’un éventail de problématiques, qui demande une équipe très polyvalente.
------------
Sur la photo : Sarah Lefebvre-Cloutier, Directrice marketing et des communications de l’Armée du Salut, Alain Alzas, Directeur des opérations et développement de Clean international et président d’honneur de la soirée, François Petit, copropriétaire du Portofino et Yves Moreau copropriétaire du Portofino.

Source: Brouillard Communication

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo