5 choses dont vous ne vous seriez jamais douté de la part de Luc Langevin

5 choses dont vous ne vous seriez jamais douté de la part de Luc Langevin

Par qcscope_blog

11 Septembre 2011

Fasciné par les mystères et les phénomènes inexplicables, ce scientifique de formation découvre vite que la science n’explique pas tout et que la magie garde, grâce à ses trucs et illusions, le côté mystérieux qui la rend intéressante. Avec l’émission COMME PAR MAGIE, il propose à chaque épisode une thématique découlant de principes scientifiques. Il crée des illusions parfaites entraînant de vives réactions de surprise. Voici cinq choses que Luc Langevin dévoile pour vous dans le magazine Québec Scope. Rencontre avec un jeune magicien sympathique.

Saviez-vous que Luc Langevin ...

1

A pratiquement perdu tout sens de l’odorat. Il ne décèle que les odeurs très fortes, un peu comme lorsqu’on a un gros rhume. Ce qui lui permet de manger n’importe quoi. Malgré une opération au sinus, l’odorat n’est pas revenu. On dit que lorsqu’on perd un sens, les autres se renforcent pour combler la perte, c’est peut-être pour ça que Luc Langevin est passé maître dans l’illusion.

2

 Est arachnophobe. Oui, Luc Langevin confie qu’il préfèrerait croiser un tigre dans sa salle de bain qu’une araignée et qu’il doit se contrôler et se montrer courageux lorsqu’il croise une de ces bestioles à huit pattes dans sa maison, pour ne pas se mettre à crier au secours et demander à sa conjointe de venir le sauver.

3

Court tous les jours au moins 15 minutes, le matin ou en fin d’après-midi. Outre le fait que ce jogging lui permet de garder la forme, Luc Langevin m’affirme que c’est aussi son temps et son moyen pour relaxer, après les journées de tournage chargées.

4

Était un enfant terrible au primaire qui faisait tout pour attirer l’attention et qui se retrouvait fréquemment chez le directeur. Sa mère devait parfois l’enfermer dans la salle de bain pour le calmer. Selon lui, c’est son désir d’attention qui l’a mené vers la magie. Il était fasciné par les magiciens depuis l’âge de 6 ou 7 ans et a commencé à faire des spectacles dès le début du secondaire.

5

 À l’adolescence, contrairement à son côté petit diable, à l’instant où il est monté sur scène pour la première fois vers l’âge de 12 ans, son besoin d’être le centre de l’attention a été comblé et il est alors devenu un élève modèle, rangé, à la recherche de la perfection. Le parfait petit “nerds”, sans les lunettes. Dans sa vie de tous les jours, Luc Langevin est plutôt timide et son assurance se dévoile à la télé ou sur scène parce qu’il est alors en pleine possession de ses moyens.

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo