Byton Concept : un véhicule autonome hyperconnecté

[current-page:url:path]

Byton Concept : un véhicule autonome hyperconnecté

Par Cynthia Labonté

22 Février 2018

Connaissez-vous la compagnie Byton? Peut-être que non puisque c’est un tout nouveau constructeur automobile. Cette entreprise a été cofondée par Carsten Breitfeld, l’ancien chef de projet de la BMW i8, et Daniel Kirchert, ex-patron d’Infiniti en Chine.

 

Si on se fie à son premier concept car, l’entreprise chinoise révolutionnera assurément le monde de la voiture. Byton (qui signifie « Byte on wheels ») fait partie de cette nouvelle génération de constructeurs qui entendent profiter de l’émergence mondiale du véhicule électrique pour conquérir les marchés américains et européens. Actuellement, l'engouement pour ce type de voiture ainsi que pour les voitures autonomes redistribue les cartes. 

De la techno, de la techno et encore de la techno!

Au Consumer Electronics Show (CES), qui se tenait à Las Vegas en janvier dernier, Byton a fait la démonstration du concept d’un nouveau VUS autonome, électrique et… totalement techno.

Voici ce qu’on peut retrouver à l’intérieur : 

  • Un écran de 125 cm (49 po) par 25 cm (10 po) faisant office de tableau de bord, un écran de contrôle sur le volant en plus de deux écrans derrière les bancs avant, question que les passagers ne s’ennuient pas trop.
  • La reconnaissance faciale du conducteur pour démarrer la voiture et la reconnaissance des passagers pour la récupération de leurs préférences à bord, tout cela, sur le cloud (est donc applicable pour n’importe quel véhicule de la marque).
  • Un système de contrôle gestuel (simplement avec le mouvement des mains, sans toucher à l’un des écrans).
  • Un système de suivi de la santé du conducteur. Un pèse-personne est intégré au siège. On peut également suivre sa fréquence cardiaque, sa tension, etc. Autant de technologies permettant à l’auto de reprendre la main en cas de malaise du conducteur.
  • L’intégration d’Amazon Alexa.
  • Un assistant personnel analysant l’agenda et les habitudes du propriétaire. Il peut ainsi, par exemple, programmer la navigation pour se rendre à une destination en particulier.
  • Une compatibilité avec la future 5G.

Le but de tous ces gadgets? Vous faire oublier que vous être à bord d’une voiture et vous permettre de vaquer à d’autres occupations durant votre trajet. En ce qui a trait à la conduite autonome, le constructeur annonce une capacité de niveau 3 au lancement du VUS, s’en suivra une mise à jour afin de passer au niveau 4 en 2020.*

Byton joue du coude avec Tesla

Le constructeur automobile envisage très prochainement d’obtenir une place au soleil sur le marché de la voiture électrique haut de gamme en faisant une compétition directe à Tesla, en particulier au Model X, mais… pour la moitié du prix, soit autour de 45 000$ US!

La version d’entrée de gamme sera munie d’un moteur arrière de 272 chevaux et d’une batterie de 71 kWh lui procurant une autonomie de 400 km. La version haut de gamme ajoutera un moteur à l’avant totalisant une puissance de 476 chevaux permettant un rouage à traction intégrale, et fera passer la batterie à 95 kWh, pour une autonomie de 520 km.

Le lancement est prévu pour 2019 en Chine, puis en Europe et en Amérique du Nord en 2020. Un monospace et une berline devraient voir le jour par la suite.

*Niveau de capacité de conduite de Byton

  • Niveau 3 : conduite autonome, mais le conducteur doit être en mesure de reprendre le contrôle, et doit donc rester attentif.
  • Niveau 4 : conduite totalement autonome sur certains parcours. Le conducteur peut être totalement occupé à autre chose.

___________________________________________________________________________________________________________________________

Cynthia Labonté : Chroniqueuse/ Blogueuse : auto@quebecscope.com 

 

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo