Claude Bordeleau...tu nous inspires!

[current-page:url:path]

Claude Bordeleau...tu nous inspires!

Par William Racine

15 Décembre 2016

Que ce soit pour leur renommée, leur persévérance ou encore pour le rayonnement de leur travail, nos 15 personnalités vedettes du mois de décembre ont un impact important au cœur de la ville de Québec et, ce n’est qu’un début! 

Vous les connaissez de réputation et, maintenant, vous aurez la chance de découvrir leurs projets secrets, leurs sources d’inspiration ainsi que les détails croustillants de leur parcours professionnel et personnel. Aujourd'hui, faites la connaissance de Claude Bordeleau, Volta (CEO | Directeur de studio)

Comment avez-vous démarré votre entreprise/carrière?

J’ai commencé à réaliser des mandats d’illustrations comme pigiste à 17 ans, lorsque j’ai déménagé à Québec pour mes études à l’Université Laval.  À 19 ans, je collaborais avec des magazines comme Safarir, Spirou et Pif Gadget, puis j’ai décroché mon premier emploi dans le studio de jeux vidéo Sarbakan.  Après quelques mois, j’ai décidé de devenir pigiste à temps plein dans le domaine de la publicité et du jeu vidéo.  À 24 ans, j’ai investi mes économies et embauché le premier noyau qui allait m’aider à bâtir Volta. Après cinq ans de forte croissance, j’ai vendu l’entreprise à Frima Studio. Mon équipe et moi avons continué à faire croître Volta et de l’établir comme un studio créatif prédominant.  Nous avons décidé cette année de revendre l’entreprise à Keywords Studios, avec qui nous partageons une vision commune, ce qui nous permet de joindre une des plus grandes entreprises mondiales de service pour le jeu vidéo.

Quels conseils donneriez-vous à des jeunes qui débutent dans votre domaine?

L’intégrité, la passion et la ténacité sont les piliers d’une carrière réussie.  Ne devenez jamais cyniques et remettez-vous constamment en question.

Quelle est votre plus grande réalisation à ce jour?

Je crois avoir atteint un équilibre entre le temps que je consacre à ma carrière, à ma famille et à ma santé, ce qui est une saine réalisation pour un workaholic comme moi.

Quelle est votre seconde passion, celle que vous aimeriez un jour transformer en projet?

J’adore l’immobilier, particulièrement l’aspect architectural et patrimonial.  J’aimerais éventuellement acheter un immeuble comportant une galerie d’art afin de combiner mes deux passions.

Que détestez-vous par-dessus tout?

La fermeture d’esprit (mais je suis ouvert à changer d’idée).

Qui est votre modèle, votre idole?

Abraham Lincoln, pour son intelligence émotionnelle, Steve Jobs pour son perfectionnisme, ainsi que Walt Disney et Hayao Miyazaki, pour les entreprises exceptionnelles qu’ils ont bâties et qui ont transcendé leur talent individuel.

Si vous étiez un super-héros (film, roman, etc.), qui seriez-vous?

Batman, car il développe lui-même ses forces et exploite son potentiel plutôt que de s’appuyer sur un « pouvoir ».  Aussi parce que la Batmobile ça doit être quand même trippant à conduire  

Quel est votre restaurant préféré? 

Québec a une scène gastronomique enviable, à tel point qu’il serait difficile d’identifier UN restaurant!  Ceci dit, le Clocher Penché occupe une place particulière pour moi, car j’y vais depuis 15 ans et je n’ai jamais été déçu. J’admire leur constance et leur souci de qualité.  J’aime aussi beaucoup la Buvette Scott, le Toast, le Moine Échanson, Nina Pizza, Légende et l’Initiale.

Quel rêve ou projet aimeriez-vous voir se réaliser pour Québec?

J’aimerais que Québec soit un incontournable comme pôle créatif international. Que l’on continue d’attirer des talents de partout dans le monde en encourageant l’immigration pour contribuer à notre rayonnement.

Quel métier vouliez-vous faire quand vous étiez enfant? Pourquoi?

J’ai toujours voulu avoir un métier qui touche les arts, car j’ai une facilité pour le dessin.  C’est d’ailleurs de là qu’a germé ma carrière. Il m’a fallu plusieurs années pour reconnaître que j’aimais autant créer des entreprises que des images et développer mes talents de gestionnaire.

Qu’est-ce qui vous fait sourire?

Mes enfants (ils sont vraiment cool).

Quelle est votre résolution pour l’année 2017?

Apprendre, bâtir et partager.

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo