Entrevue avec Ophélia-Anna Nagar

[current-page:url:path]

Entrevue avec Ophélia-Anna Nagar

Par Katia Curadeau

27 Décembre 2017

Mis à part ses restaurants, ses attraits touristiques et historiques et tous ses paysages à couper le souffle, la ville de Québec se distingue par tous les talents qu’elle abrite. Ce mois-ci, le Québec Scope est fier de vous présenter à nouveau son édition spéciale, Les Personnalités Inspirantes de Québec. Cette année, ce sont les femmes qui sont à l’honneur et qui, par leur implication et leur passion, on su se démarquer haut la main! Faites la connaissance d'Ophélia-Anna Nagar, fondatrice et propriétaire des deux succursales Menz Club, et instigatrice de tendance et formatrice nationale. 

1. Comment avez-vous démarré votre entreprise/carrière?

L’idée d’avoir ma propre entreprise a toujours été là, d’aussi loin que je me souvienne. Je savais qu’avoir une idée de génie est un gage de réussite. À la sortie du secondaire, j’ai fait mon cours en coiffure et c’est devenu une passion. J’ai rapidement développé un engouement pour la coiffure pour hommes. J’avais envie de mettre de la lumière sur ce terrain-là, ouvrir un salon spécialement dédié à leur offrir un bon moment. Faire en sorte qu’un rendez-vous chez la « coiffeuse » devienne une expérience tellement agréable qu’ils en deviennent accros. Je suis partie de zéro. J’ai fait mes propres recherches concernant cette tendance dans le monde, puis j’ai contacté des organismes qui aident les jeunes entrepreneurs dans leurs démarches. J’ai bâti un plan d’affaires solide et demandé du financement. Du vent dans les voiles et de la détermination, c’est ce que ça prend je dirais, pour donner vie à un projet.

2. Quels conseils donneriez-vous à des jeunes qui débutent dans votre domaine?

Le succès n’arrive pas comme par magie. Ma manière à moi de travailler, c’est de me fixer un but réalisable et de focaliser. Et j’avance comme ça, un objectif à la fois. De cette façon, je ne vois pas de limite aux projets, ni à la réussite. Par contre, comme la chose la plus importante dans la vie, c’est d’être heureux, alors le meilleur conseil que je puisse donner à ceux et celles qui désirent démarrer une entreprise, c’est de se choisir un domaine stimulant et motivant parce que travailler avec passion, rien ne bat cette énergie-là!

3. Quelle est votre plus grande réalisation à ce jour?

Le développement de la marque Menz Club. Menz Club, ça ne sera pas que des salons de coiffure pour homme... En fait, ce n’est que le début d’une belle et grande aventure.

4. Quelle est votre seconde passion, celle que vous aimeriez un jour transformer en projet?

J’aime l’enseignement. Il n’existe pas de cours officiels de barbier. Du point de vue de l’employeur, il est difficile de trouver de la main-d’œuvre et du point de vu d’un barbier ou d’une barbière en devenir, il y a très peu de ressources. Comme j’enseigne déjà, j'ai trouvé une bonne solution.

5. Que détestez-vous par-dessus tout?

Attendre. Eh oui, je suis une vraie impatiente!

6. Qui est votre modèle, votre idole?

Il y a plusieurs personnes qui m’inspirent. Pour avoir déjà discuté avec lui, Mitch Garber est un entrepreneur que je respecte beaucoup.

7. Si vous étiez un super-héros (film, roman, etc.), qui seriez-vous?

J’aimerais être capable de me téléporter n’importe où sur la planète, comme David Rice dans le film Jumper.

8. Quel est votre restaurant préféré?

J’ai un faible pour la cuisine italienne.

9. Quel rêve ou projet aimeriez-vous voir se réaliser pour Québec?

Il y a le Salon de la Femme à Québec, le Gentlemen’s expo, à Montréal et Toronto. J’aimerais voir à Québec un événement d’envergure pour les hommes, où on pourrait y voir des activités que Monsieur aime, des produits conçus pour lui, un bar à scotch, des défilés de mode avec Dj, etc.

10. Quel métier vouliez-vous faire quand vous étiez enfant? Pourquoi?

Intervenante en délinquance. J’étais attirée par l’idée d’aider les jeunes en difficulté.

11. Qu’est-ce qui vous fait sourire?

Le sentiment d’accomplissement.

12. Quelle est votre résolution pour l’année 2018?

J’ai encore bien des objectifs qui s’en viennent pour la prochaine année, alors ma résolution est de les atteindre.

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo