Entrevue: Philippe Laprise

Entrevue: Philippe Laprise

Par Maude B. Laverdière

10 Février 2015

Philippe Laprise est de retour sur scène pour la présentation de son 2e One man show! 5 ans après Je peux maintenant mourir, il nous offre une version assumée, heureuse et fière du chemin qu'il a parcouru. Vous pourrez le voir en grande première à Québec, le 18 février prochain, à la Salle Albert-Rousseau.

Comment as-tu créé ce One man show?
Il y a deux ans, pendant l’été où j’animais la tournée de Dieu Merci!, j’ai écrit ce spectacle et j’ai donc pu tester directement le matériel sur scène. Sur les 10 ou 15 numéros que j’ai faits, il en est ressorti 3-4 que j’ai intégrés à mon spectacle actuel. « Plus sexy que jamais » a principalement été créé à partir de l’improvisation.

Avec un titre comme « Plus sexy que jamais », peut-on s’attendre à ce que tu te dévoiles sur scène?
Il n’y a pas de dévoilement d’aucune partie de mon corps. En fait, il y a beaucoup d’ironie dans ce titre. Je suis un gars de concept, j’aime avoir une ligne directrice. Je ne sais pas si c’est parce que ma blonde est metteur en scène et prof de théâtre, mais j’ai ce souci du détail. J’ai essayé de construire ce fil conducteur dans des anecdotes qui, selon moi, peuvent rendre les gens sexy peu importe la situation dans laquelle ils se trouvent. Je vis personnellement avec un TDAH (trouble de déficit de l'attention avec hyperactivité) et j’ai fait un numéro là-dessus. Et ce qui est merveilleux avec ce numéro est que certaines personnes rient, d’autres pleurent et quelques-unes sont fâchées.

Est-ce que le sujet a été difficile à aborder en humour?
Cela m’a hanté pendant des années. J’ai été diagnostiqué TDAH en même temps que l’un de mes enfants. J’en suis venu à réaliser que ce n’est pas la fin du monde, car je vis seulement avec une petite différence, sans plus. Cela reste difficile de traiter le sujet sous forme humoristique. Au début, j’avais seulement de goût de pleurer. Plus ça va, plus tu prends confiance en ton sujet. Oui, nous sommes sur scène pour faire rire, mais nous pouvons aussi aider en partageant nos expériences personnelles. Par contre, le but principal de ce numéro est vraiment de faire rire, car oui c’est difficile d’avoir un TDAH, mais ce n’est pas grave.

Pourquoi avoir choisi cette caricature du pompier sexy pour le spectacle?
Je trouvais ça super drôle. C’est un pied de nez à tous ces comédiens qui sont pris en photo pour des médias et qui sont toujours trop « sur la coche ». Je cherchais ce qui représentait le sex-appeal au Québec : les pompiers! Ils sont nos super-héros!

Est-ce que ton personnage à VRAK.TV fait en sorte que ton public est très jeune?
Mon public est très large. Souvent les parents hésitent à venir avec leurs enfants, car ils pensent que c’est un show pour adulte et que je vais sacrer et être vulgaire. Je parle de mon régime, du McDo, de camping, de ma vasectomie et du TDAH. J’ai vraiment l’impression que mon show s’adresse à toute la famille, car tout le monde peut se reconnaître.

Quelle est ta résolution pour 2015?
J’ai décidé de m’occuper davantage de ma famille et de moi-même. Je me consacre à ma passion qui est la scène. Je veux visiter le Québec et voir les gens.

www.philippelaprise.com

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo