Entrevue: Valérie Blais

Entrevue: Valérie Blais

Par Maude B. Laverdière

12 Janvier 2015

Drôle à mourir dans son rôle dans Tout sur moi, Valérie Blais l’est encore plus sur scène. Sa personnalité est rehaussée par ses mimiques et ses expressions faciales. Un vrai show d’humour où l’on rit du début à la fin. La nouvelle humoriste sera en spectacle à la Salle Albert-Rousseau le 14 mai prochain.

Rêviez-vous depuis longtemps de faire un spectacle d’humour sur scène?

En 2004, j’ai fait un spectacle sur scène mis en scène par Dominique Michelle. Il s’agissait d’un texte français dont Juste Pour Rire avait acheté les droits. J’interprétais 27 personnages qui se parlaient et qui se répondaient à la fois. Au Québec, on est beaucoup plus à l’aise avec la formule d’humour américaine, où l’humoriste parle directement au public. Par la suite, j’ai fait l’émission Tout sur moi, où l’on utilisait notre propre nom et  notre propre personnalité pour jouer le personnage. Tout cela m’a donné le goût de livrer des choses sur scène. Faire rire est un grand privilège, car tu sens que tu fais du bien aux gens d’une façon tangible. Au moment où tu ris, momentanément tu oublies tout.

À vos débuts, votre objectif de carrière était de devenir tragédienne, avez-vous fait le deuil de ce rêve?

Je n’ai pas fait le deuil, les choses se sont placées ainsi. On va où la vie nous sourit. Je crois que je me prenais beaucoup au sérieux à cette époque. J’ai beaucoup plus de talent en comédie.

Avez-vous peur de rester cantonnée à votre rôle de fille drôle?

Je peux jouer du drame, je l’ai déjà fait dans un film. C’est aux gens à prendre des risques. Je pense que si l’on me donnait un rôle tragique, je pourrais rendre la marchandise. J’ai une formation de comédienne d’abord, alors je suis capable d’aller dans toutes sortes de sens. Mais regarde-moi physiquement, je n’ai pas le look pour jouer La Dame aux camélias.

Que préférez-vous entre le théâtre, la télévision et le stand up?

J’aime tout! Je suis à la base quelqu’un qui a été formé pour la scène, alors j’y suis chez moi. Présentement, j’expérimente l’humour; c’est l’fun de faire quelque chose de nouveau à 46 ans.

On dit que votre humour est à contre-courant, qu’en pensez-vous?

Je n’ai pas essayé de l’être, j’ai simplement été moi-même. Déjà, que je sois une fille de 46 ans et que je débute en humour, je suis à contre-courant. Je suis ma trajectoire et je dis ce que j’ai à dire.

On vous voit sur votre affiche de spectacle en robe élégante avec des gants de boxe aux mains; pourquoi cette image?

Valérie dans Tout sur moi était très agressive. Je suis plutôt quelqu’un de très rêveuse et romantique. En même temps, le gant est toujours là, au cas où j’aurais besoin de m’en servir. J’ai un ami qui me disait toujours : « Toi, on ne sait jamais si tu vas nous embrasser ou nous crisser une volée! ». J’aime bien le bon coup de poing au bon moment.

www.facebook.com/valerieblaiscomedienne

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo