Le DBL Ball

Le DBL Ball

Par Maude Laverdière

27 Mars 2012

 On ne voit pas tous les jours la naissance d’un nouveau sport, mais un jeune homme de Québec est pourtant parti en croisade afin de faire découvrir une activité physique unique et originale. Déjà pratiqué dans plusieurs régions, le DBL Ball (drible, botte, lance) s’est installé dans les gymnases de nos écoles et a déjà fait bouger plus de 50 000 jeunes.

La naissance du Débile Ball

Créé à cause d’une chicane sur les règlements du hand-ball, le fondateur James Levesque et ses amis ont tout simplement voulu simplifier le jeu et augmenter l’intensité. Ils ont inversé le sens des buts et enlevé le filet. Tout était permis, à l’exception de marcher ou bien de geler le ballon. Le principal but du jeu, au départ, était de ressortir du match exténué. Pratiqué par des joueurs adeptes du hockey pour la plupart, le Débile Ball a peu à peu pris une plus grande importance. Le nom du sport provient du manque total de règle et de structure.

En 2007, James fait son entrée à l’université en administration des affaires et utilise sa formation afin de créer une association. Ses amis et lui établissent une structure, une vision et les règlements officiels. Le DBL Ball fait alors son apparition. Deux ans plus tard, James décide d’en faire une entreprise avec l’aide de deux amis. Ils créent alors un plan d’affaires et investissent dans l’acquisition d’équipements et d’un local fixe.

Québec Scope-Quelles sont vos principales activités?

James Levesque-Nos principaux clients sont les écoles de la région de Québec. Des animateurs se déplacent afin de faire découvrir le sport lors de cours d’éducation physique, d’activités parascolaires ou bien de camps de vacances. Des formations sont offertes aux professeurs et aux arbitres afin de standardiser la pratique du sport. Nous vendons également l’équipement nécessaire en partenariat avec notre fournisseur, le Groupe sports-inter plus.

QS-Quels sont les défis?

JL-Le plus difficile dans le lancement d’une entreprise comme celle-ci est la gestion du temps et des ressources financières. Structurer un programme qui peut être approuvé et utilisé par des écoles est également un défi. En tant que seul employé à temps plein, la charge de travail est importante, le nombre de demandes dans les écoles ayant doublé en un an. L’entreprise prend de l’expansion alors il faut être en moyen de suivre le mouvement.

QS-Quels sont les objectifs de l’entreprise

JL-On veut obtenir de la visibilité alors nous travaillons avec Beauce Ville et la ligue de Québec afin de créer un affrontement pour pouvoir inviter les médias et ainsi faire parler de nous. Il va y avoir le championnat provincial sous peu et des équipes de plusieurs régions vont venir à Québec. Nous comptons installer des équipes permanentes à Rimouski et Beloeil afin d’avoir un début de circuit provincial. Bref, nous voulons nous établir comme sport à part entière au même titre que le basketball ou le soccer.

www.dblball.wikidot.com

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo