Les critiques de l'ambassadeur Québec Scope-Partie 1

Les critiques de l'ambassadeur Québec Scope-Partie 1

Par Maude Laverdière

24 Septembre 2013

L'ambassadeur Québec Scope, Jean-François Ratelle, nous donne ses critiques des films vus pendant le Festival du Cinéma de la ville de Québec.

Don Jon

Don Jon est-ce qu’on pourrait appeler un film choc. Première réalisation de Joseph Gordon-Levitt, ce film ponctué de leitmotiv dépeint en trois temps – le papillonnage, la relation égoïste et la rédemption – le mode de vie d’un jeune séducteur complètement dépendant à la pornographie. À première vue, on pourrait dire qu’il s’agit d’un portrait purement superficiel axé sur le sexe, seul moteur des relations amoureuses des jeunes d’aujourd’hui. Par chance, on est frappé par un fond d’humanité et une recherche efficace sur le comportement.

(sortie en salle le 27 septembre 2013)

Alyah

L’ennui, la paresse, le décalage avec la société… Tous des thèmes très bien exploités dans une sorte de discours existentiel portant sur un Juif qui vend de la drogue pour se détourner de sa vie parisienne misérable. Le réalisateur Elie Wajeman propose ici un parcours sombre. Tantôt tendue, tantôt relaxe, l’ambiance conduit le spectateur à bien ressentir la problématique. Les dialogues sont très juteux, la performance de Pio Marmaï est excellente… C’est un film à découvrir.

La file d'attente avant le film Don Jon présenté par Québec Scope magazine.


Crédit photo: Bob Bouchard

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo