L'univers artistique de Julie Lemire

[current-page:url:path]

L'univers artistique de Julie Lemire

Par Katia Curadeau

17 Mai 2017

Quelles sont vos inspirations ?

Tout m’inspire ! J’ai du mal à regarder un film ou aller me balader sans décortiquer la lumière, l’atmosphère d’une scène, d’un lieu, les couleurs, comment les personnages sont habillés. Je ne me repose jamais.  Mais je dirais que mon intérêt porte de plus en plus sur le personnage et principalement les femmes. J’aime créer un univers bien à elles avec des vêtements plus excentriques. Je commence à m’éclater de plus en plus dans mon processus créatif et c’est vraiment stimulant.

Le collage aussi est une grande source d’inspiration. Je feuillette les magazines, utilise le papier japonais pour apporter une touche plus graphique dans mes créations. Je cherche à m’éloigner de plus en plus de l’illustration, un métier que j’ai exercé pendant près de 15 ans. 

Qui sont vos idoles dans le domaine et pourquoi?

 Ma première idole est bien sûr mon père, qui est artiste peinture de profession depuis plus de 30 ans.  Il m’a transmis très jeune sa passion pour l’art. Je le regardais peindre dans son atelier et ça me semblait être ça, le bonheur. J’ai donc suivi ses traces et j’ai laissé mon emploi stable pour me consacrer pleinement à mon art.  Il y a bien sûr Corno qui a laissé sa trace. Je l’admire pour son audace, sa détermination. Elle est une source d’inspiration pour beaucoup d’artistes.  Besner aussi est un peintre qui m’inspire beaucoup, tant au niveau du développement de sa carrière, mais également de sa signature artistique qui lui est propre. Les univers qu’il créer autour de ses personnages sont magnifiques.

Ensuite, il y a ce peintre italien, Vanni Saltarelli, qui est un maître selon moi. J’aime comment il aborde ses sujets, principalement féminins. Dans ses tableaux, la composition et le traitement pictural sont preuves d’une maturité dans sa démarche. 

Nommez une de vos œuvres qui a une grande importance pour vous.

Je dirais que ma dernière toile Connivence se rapproche de l’orientation que je veux donner comme ligne directrice à ma production. J’aime de plus en plus l’abstraction et évidemment le personnage.  Cette toile combine bien les deux à la fois. Créer des environnements abstraits autour du personnage laisse libre court à l’imagination du spectateur où chacun y interprète ce qu’il veut.

Si vous n’aviez aucune limite de budget et d’espace pour créer une œuvre, quel serait votre projet de rêve ?

En fait, ce ne serait pas une œuvre que j’aimerais faire, mais une thématique d’exposition. Si je n’avais pas de limite de budget, j’aimerais être en mesure de faire le tour de monde et de rapporter des images de femmes de différents pays, parées de leurs costumes. Je m’intéresse de plus en plus aux coutumes, aux tributs de partout dans le monde. Bref, ce serait une exposition multiculturelle. Ensuite, pouvoir exposer ces portraits de femmes dans un musée serait le comble…

Où peut-on se procurer vos œuvres ?

En me contactant via mon site Internet – www.julielemire.com ou en visitant ma page Facebook au www.facebook.com/JulieLemirePeintre.

*** Lors de la publication imprimée de cet article (édition de mai 2017) un erreur est survenue en ce qui concerne les oeuvres présentées, (une des oeuvres étant celle de l'Artiste Fanny Mesnard) voici la bonne verison de l'article ***

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo