SPLASH : entrevue avec Gab Doucet

[current-page:url:path]

SPLASH : entrevue avec Gab Doucet

Par Katia Curadeau

11 Août 2016

Ce mois-ci, découvrez Gab Doucet, une artiste talentueuse dont l'imagination et l'audace vous charmeront au premier coup d'oeil!  

Quelles sont tes inspirations ?

L’inspiration peut vraiment venir de partout ! Par exemple, une des premières toiles que j’ai peintes est inspirée d’un client super désagréable que j’ai servi alors que je travaillais dans un café ! Sinon, globalement, la photographie m’inspire beaucoup, j’aime bien partir de choses réelles pour élargir vers des univers plus éclatés ! En période de création, je passe souvent plusieurs heures dans les bibliothèques à regarder un tas de livres qui proviennent de diverses sphères de la vie !

Tu es aussi spécialisée en scénographie, qu’est-ce qui te passionne le plus dans cette forme d’art ?

La scénographie permet non pas seulement de suggérer un univers aux spectateurs par l’imagerie, mais de matérialiser une idée par une expérience plus immersive. Avec cette forme d’art les gens rentrent littéralement dans l’univers qu’on s’est imaginé et c’est ce qui rend cette forme d’art si particulière. De plus, c’est un domaine où l’éventail des possibles est large ! D’un projet à l’autre c’est  complètement différent ! Sur un projet tu peux fabriquer une machine d’électrocution (une fausse) et sur l’autre une marionnette de p’tit vieux en salopette !

 

Qui sont tes idoles dans le domaine et pourquoi ?

 Dans le domaine de la peinture j’aime beaucoup Dominic Besner parce que je trouve son art complet ! Il a son univers propre dans lequel il y a un sujet ; tout en laissant place à l’interprétation, une maîtrise de la technique jumelée avec un laisser-aller, une étude des couleurs qui créer une vibrance entre elles et un tout à la fois.

 Nomme une de tes œuvres qui a une grande importance pour toi.

 Je dirais ma toile Fugitif parce qu’on sent qu’il y a toute une histoire qui est suggérée par l’image et c’est beaucoup ce que je cherche à faire dans mon art : proposer un univers incomplet en donnant quelques bons indices et ainsi permettre aux gens de se l’approprier en imaginant le reste ! Ce qui la rend en quelque sorte plus personnalisée.

 

Tes études universitaires au Conservatoire d’art dramatique ont-elles influencé ta façon de peindre et de dessiner ?

 Oui assurément ! De façon bien générale, une des choses que j’ai apprises là-bas c’est d’utiliser l’erreur dans le processus artistique au lieu d’en avoir peur. Alors en peinture je me lance et il arrive plusieurs choses inattendues, mais c’est plaisant parce que c’est aussi ça la création, se surprendre soi-même !

Si tu n’avais aucune limite de budget et d’espace pour créer une œuvre, quel serait ton projet de rêve ?

 J’aimerais réaliser un espace publique où il y aurait un mélange entre installation artistique, jardin communautaire et lieu de divertissement.

 

Où peut-on se procurer tes œuvres ?

 Je suis nouvellement exposée à la Galerie Dépliée, au Saguenay et j’aurai des reproductions qui seront également exposées au Bal du Lézard durant le mois d’août ! De plus je travaille à réaliser les missions d’évasion au commerce À Double Tour (rue du Parvis à Québec) avec une équipe de scénographes. voir aussi la Page Facebook de l'artiste 

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo