Tout nouveau, tout beau : La Baconnerie : du bonbon… salé

Tout nouveau, tout beau : La Baconnerie : du bonbon… salé

Par Heloïse Leclerc

11 Août 2015

Alexandre Leclerc, propriétaire fondateur de La Baconnerie, explique simplement l’engouement suscité par le bacon au cours des dernières années : « Ça fait partie des plaisirs interdits, comme les sauces piquantes. C’est gras, mais aussi tellement bon. Il y a quelque chose de fort dans cette dualité. »

Pour sa part, l’entrepreneur a commencé à s’intéresser au bacon à l’adolescence. « À cet âge, tous les gars ont un trip de bacon et on se met à en rajouter dans les burgers, sur la pizza… » L’obsession d’Alexandre pour le produit ne s’est cependant pas arrêtée là : il s’est mis à développer ses propres saveurs inédites. Une fois convaincu qu’il tenait des recettes gagnantes – la « Cajun » aura, à elle seule, nécessité 17 tests dans sa cuisine résidentielle! –, il a approché l’usine Délecta afin de consolider un partenariat de production : injection de saveurs, barattage sous vide, marinade, fumaison à chaud au bois d’érable, aucun effort n’a été épargné pour gâter les dents salées de ce monde!

Dans son premier point de vente, situé au 975 3e Avenue, Alexandre offre depuis le 25 juillet ses 6 premières saveurs de bacon gourmet, une première au Canada selon lui. Cajun, sriracha, bleuet, bière noire, pulled pork, balsamique, la palette a de quoi combler les palais les plus audacieux. Afin d’aider les clients à faire une belle place au produit dans leur cuisine, l’entrepreneur met même à leur disposition des fiches de recettes originales. Oreo frit au bacon sriracha, quelqu’un?

En plus d’une sélection de bacon gourmet appelée à s’élargir, La Baconnerie propose une sélection de sauces piquantes, des produits et accessoires dérivés du bacon et, une fois le permis obtenu, une sélection de bières de micro-brasseries. Mais il ne s’agit là que du début de l’aventure entrepreneuriale la plus cochonne en ville, puisqu’Alexandre espère que de grandes chaînes d’épiceries accepteront de rendre son bacon accessible à tous partout au Québec, de Rivière-du-Loup à Sept-Îles.

Avis aux intéressés : si vous passez en boutique, vous aurez la possibilité de voter pour la prochaine saveur offerte par la Baconnerie. Café ou cassis? Les possibilités sont infinies!

Crédit photo : Catherine Côté                                                                                 

On vous recommande également

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo