Voitures électriques : de plus en plus en vogue

[current-page:url:path]

Voitures électriques : de plus en plus en vogue

Par Katia Curadeau

24 Octobre 2016

Jusqu’à présent, l’année 2016 frappe des records en termes de ventes de véhicules électriques au Canada, surtout au courant du mois de juillet dernier.

Les plus récentes statistiques parviennent de FleetCarma. Voici quelques chiffres tout nouveaux tout chauds à faire frissonner les plus écologistes!

Une popularité grandissante

Entre janvier et juin 2016, c’est exactement 4 288 véhicules électriques ou hybrides rechargeables qui ont été achetés au pays. Ceci constitue une hausse de 54% par rapport aux six premiers mois de l’année précédente. Le mois de juillet dernier représente le deuxième meilleur mois de toute l'histoire pour les ventes canadiennes de véhicules électriques étant le deuxième mois successif où les ventes dépassaient les 1000 véhicules vendus alors que seulement 1 070 voitures électriques ont été enregistrées au Canada. 

Bien entendu, cela correspond à une infime partie des 1,8 million de véhicules neufs vendus au pays. Mais soyons positifs, les ventes vont bon train! Et c’est dans la province de Québec que l’on retrouve le plus de véhicules électriques! 

La Chevrolet Volt : l’étoile montante

Eh oui, c’est la nouvelle Chevrolet Volt (entièrement redessinée l’an passé) qui se retrouve sur la première place du podium avec ses 385 ventes au Canada en juillet dernier. Cette première de classe est suivie de loin par la Nissan LEAF (152 voitures vendues), la Tesla X (126 ventes) et la Kia Soul EV (seulement 66 ventes).

La Volt dispose des caractéristiques d'une hybride rechargeable puisqu'un lien mécanique permet au moteur d'engager les roues sous plusieurs conditions. Par contre, elle est souvent considérée comme une voiture électrique, car l'apport du moteur traditionnel est alimenté à l’essence si la batterie tombe à plat, permettant au conducteur de ne pas se soucier de l’autonomie de sa voiture, comme il le ferait par exemple avec une Nissan LEAF ou une Tesla. 

La Chevrolet Volt est propulsée par deux moteurs électriques écoénergétiques ainsi que par un moteur à essence de 1,5 L à grand rendement et à injection directe. Elle possède une capacité de recharge totale de 4,5h. En utilisant le moteur électrique seulement, la Volt a une autonomie d’environ 85 km l’été et un peu moins de 55 km l’hiver. Ces chiffres grimpent à plus de 500 km si elle est combinée avec l’essence. Imaginez!

Cette petite voiture a un prix de base de 40 340$ et profite des mêmes incitatifs gouvernementaux (8 000 $ de remise au Québec) que les véhicules entièrement électriques.

Un réseau de bornes électriques en expansion

Aviez-vous remarqué que de plus en plus de restaurants, d’épiceries, de parcs etc. offrent des bornes de recharge publiques? À l’heure où vous lisez ces lignes, c’est environ 1000 bornes qui sont en fonction partout au Québec permettant désormais aux propriétaires de véhicules électriques de planifier plus aisément leurs déplacements. Tout ceci au coût de 2,50$ la recharge ou de 1$ de l’heure. Économique, non?

Petit lexique de la voiture électrique 
  • Véhicule Entièrement Électrique (pas d'essence, pas d'huile) = VEÉ
  • Véhicule Électrique à batterie à Autonomie Prolongée (moteur électrique pouvant être combiné à une génératrice à essence qui recharge la batterie) = VÉAP
  • Véhicule Hybride Rechargeable (moteur électrique pouvant être combiné à un moteur à essence qui entraîne les roues) = VHR

_______________________________________________________________________________________________________________________

Cynthia Labonté

Chroniqueuse/blogueuse

auto@quebecscope.com

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Google +
  • Instagram
  • Vimeo